Portrait assis – Pratique

Une pratique du portrait

Il est toujours difficile de parler de sa démarche. Néanmoins, je vais essayer en quelques lignes de m’exprimer sur mon processus de création.

Dans le portait ci-dessous, j’ai commencé par une esquisse au crayon pour situer le dessin du visage. Ensuite raymond-webà l’aide d’un feutre effaçable j’ai reporté sur la toile les traits principaux pour délimiter les aplats des couleurs. Le visage est peint avec un fond relativement uniforme assez clair de couleur chair en ajoutant différentes nuances selon les effets de lumière sur le visage. C’est par les ombres que commencent à se dessiner naturellement les traits du visage. Les tons clairs et foncés étant posés, j’augmente le contraste en ajoutant des ombres à partir de violet ou gris bleuté.
D’autres peintres font l’inverse et commencent par traiter les couleurs sombres avec une base de terre de Sienne brulée puis appliquent du blanc, du jaune, des tons clairs pour apporter la lumière. Comme vous le voyez, il n’y a pas vraiment une règle absolue pour travailler le portrait. Chacun développera son sens artistique en s’appropriant une technique picturale par l’interprétation de tableaux de grands maîtres et par ses propres recherches.

 

 

 

Ce portrait a été terminé en décembre 2011 – toile de 46×38 cm

Portrait-raymond

Si cet article a retenu votre attention, vous pouvez le partager avec vos amis sur les réseaux sociaux à partir des boutons ci-dessous. Par avance merci.


4 réflexions au sujet de « Portrait assis – Pratique »

  1. Christophe

    J’adore ! C’est bien d’avoir décrit la technique de façon condensée. En tant que néophyte je comprends un petit peu la complexité du boulot…

    Répondre
  2. Pascal

    Salut Papy !
    Excellent le travail sur l’autoportrait. les explications sont pédagogiques… J’ dis toujours aux étudiants que la vie est un long apprentissage et là j’ai appris des choses. Pourtant je ne suis pas complètement neuneu en dessin, mais la peinture est une dimension que je ne maîtrise pas. Personnellement je préfère le dessin qui a servi de base…
    Amitiés
    Pascal

    Répondre
    1. Raymond Auteur de l’article

      Merci pour le commentaire surtout venant d’un dessinateur ayant un formidable coup de crayon qui pratique le dessin en réunion soporifique avec une certaine justesse. Tu devrais exposer quelques-unes de tes œuvres, ici.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


6 − cinq =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>