En route vers Madère

Madère

En route vers Madère, sous spinnaker

En route vers Madère, sous spinnaker

 

Le vent ayant enfin tourné et molli, c’est le premier jour au moteur dans des calmes entrecoupés d’orages que nous prenons la direction de Madère, puis le vent s’est décidé à se lever, un peu trop même à notre goût avec une grosse houle. Mais après la pluie vient le beau temps et le vent portant.

On met le tangon pour border le génois, celui-ci refuse de descendre, je tire sur le hale-haut et le bout me reste dans les mains. Après avoir plongé à la dernière traversée, il faut maintenant faire de l’escalade avec une bonne houle. Me voilà donc harnaché avec un marteau à mi-mât à cogner sur ce maudit piston qui retient le tangon sur le mât. Il s’est bien enfoncé libérant le tangon,  sitôt éjecté par un ressort qui git maintenant par 4000 m de fond. Par chance le piston est tombé dans une de mes pochettes.

Une petite bidouille pour tout remettre en état et voilà le bateau paré pour continuer au portant avec un vent et une mer qui se calment peu à peu et après 6 jours de mer, nous apercevons la première île volcanique de l’archipel de Madère, Porto Santos où nous jetons l’ancre.

Porto Santos est une petite île aride de l’archipel de Madère de 10 km sur 4. Quelques arbustes s’accrochent en haut des sommets où ils trouvent un peu d’eau. En bas une grande plage et une petite ville touristique où nous trouvons le WiFi pour donner de nos nouvelles.

Une petite traversée pour rejoindre l’île principale de Madère et nous allons mouiller dans la baie d’Abra, à l’est de l’île . Le paysage est formé d’aplombs volcaniques de 100 à 300 mètres de haut qui vont de la couleur rouge au jaune. Nous y sommes restés 5 jours : promenades dans les sentiers, plongées et farniente.

Une plus petite traversée qui nous conduit à la marina de Funchal et à la civilisation : eau, douches, commerces …

La prochaine escale, 200 milles plus bas, les Canaries

Si cet article a retenu votre attention, vous pouvez le partager avec vos amis sur les réseaux sociaux à partir des boutons ci-dessous. Par avance merci.


11 réflexions au sujet de « En route vers Madère »

  1. Breizh83

    Bonjour les amis !!! Que de belles images mais aussi que d’aléas….à chaque lecture on est sous le charme et avec la vidéo c’est un régal on s’y croirait presque !!!! Ça donne envie de connaître ce pays…mais pas en bateau !!!!enfin on pense très fort à vous et on parle souvent de vous. J’ai même retrouvé des photos ou vous aviez quelques années de moins !!!!!en Guyane……On vous souhaite bonne continuation et on attend avec impatience la suite des « tribulations…Gros Bizoux de nous deux

    Répondre
    1. morantin

      Bonjour les sudistes
      Les aléas ne sont quand même pas très graves et le bateau flotte toujours malgré ses 35 ans de bons et loyaux services. Faut dire qu’il a subi un bon lifting. Aujourd’hui nous sommes à Ténériffe bien à l’abri dans une marina encerclés de nuages bas d’ou il tombe de la pluie, et ce n’est pas comme en Bretagne ou elle ne tombe que sur les c..s. et en plus des éclairs et du tonnerre. On pense aussi à vous et espérons si on passe en guyane retrouver le même climat, mais je pense qu »il a du y avoir des changements et que nous ne pourrons plus avoir l’accueil et l’aide des gendarmes maritimes, enfin on vous tiendra au courant.
      Kénavo
      JM et C

      Répondre
  2. beighau

    allons nous suivre ces tribulations jusqu’en chine ? en tout cas c’est ce que nous souhaitons!!!
    par forte houle c’est quelque peu effrayant… mais bon devant l’écran j’ai les pieds au sec…
    est ce que ce petit commentaire vous parviendra ? si c’est bien le cas : bon vent à vous!
    des bises de nous tous! daniel et evelyne

    Répondre
    1. beighau

      décidément je suis un peu démuni devant les nouvelles situations informatiques: je viens de taper un commentaire… et il me propose d’en retaper un!!! je m’exécute en espérant qu’il vous parviendra: nous emmenerez vous jusqu’en CHINE…?Rien de plus normal pour des tribulations…
      quand la houle cogne , je suis heureux d’avoir les pieds au sec devant l’écran… par contre les dauphins ont l’air d’apprécier.
      bon vent à vous
      daniel et evelyne

      Répondre
    2. Morantin

      Salut Daniel
      Jusqu’en Chine ! Nous n’avons pas cette prétention, ce blog nous permet de donner de nos nouvelles et aussi d’ en recevoir. Nous n’avons pas de programme bien établi, actuellement nous venons d’arriver à Ténériffe aprés une petite traversée de 3 jours. Et toi qu’est ce que tu deviens, toujours dans le théâtre je pense.
      Nous avons l’intention d’aller revoir un petit port ou nous avions eu de bons contacts lors de notre première traversée avec les habitants, quand nous étions jeunes et beaux, mais qu’y trouverons nous ?
      Kénavo
      Jean michel

      Répondre
  3. pat.cath

    Bonjour les marins. Ici toute la bande pense a vous. On est a l’apéro ( pour changer!) Et on regarde vos tribulations. Profitez bien de votre voyage !

    Répondre
    1. morantin

      Ah, on se demandait,vraiment ce que vous deveniez ! les connections sont difficiles, aussi, nous venons te faire un gros bisous pour ton anniversaire Cat. Les jours passent très vite. Nous venons de faire deux marches dans le paysage un peu montagneux de Ténériffe. petit à petit, nous allons devenir de vrais sherpas.
      Torpen va bien.
      Bisous
      Chris et JM

      Répondre
  4. MJ

    salut à tous les deux, de bien belles photos nous sont parvenues, quelle belle aventure, chez nous le temps est à la pluie après un soleil généreux depuis 1 mois, c’est l’hiver à notre porte, à bientôt pour d’autres nouvelles .KENAVO ! marylise jennot ( M J )

    Répondre
    1. morantin

      bonjour les saints hélénois.
      Ici pas de trace de pluie, la température oscille entre 20 la nuit, brr il fait frisquet, à 25 28 le jour, mais il y a souvent du vent. On est maintenant à Hierro, l’ile la plus à l’ouest de l’archipel et les paysages sont grandioses. on envoie des photos sur le blog très bientôt, on devient faineant avec le beau temps. Par contre pas de trace de champignons, des succulentes et des cactées.
      Kénavo

      C et JM

      Répondre
      1. MJ

        jeannot est sur la trace des champignons, les ceps sont nombreux, plein le panier quel régale…….. Nous suivons votre périple , a bientôt pour d’autres photos, Kénavo MJ

        Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


cinq − 1 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>