MER AGITEE SUR LA CÔTE SAUVAGE

La côte sauvage avec un caméscope

Le lendemain d’un fort coup de vent, la mer sur la côte sauvage de Quiberon offre toujours un spectacle de toute beauté.

Rocher en forme d'arche

Rocher en forme d’arche

 

Côte sauvage, houle du large

Côte sauvage, houle du large

Poussée par le vent, la houle puissante du large déferle sur les grandes plages de sable et se brise avec violence sur les rochers au pied des falaises abruptes.

Les falaises abruptes

Les falaises abruptes

Du sel se dépose sur l’objectif de mon caméscope que je dois souvent nettoyer. N’ayant pas de viseur, c’est un peu à l’aveuglette que je filme. Je suis de plus chahutée par le vent et dois trouver mon équilibre… Je n’ai pas pris le pied photo. Ce soir, je verrai sur mon ordinateur si ces quelques prises de vue sont exploitables.

Prise de vue face au vent

Prise de vue face au vent

Au montage, j’élimine nombre de rushes et assemble mon film. Je demande l’autorisation d’Hicham Chahidi  pour utiliser sa musique « Bonbon »… Ma vidéo est prête. Cependant, il faut maintenant passer par YouTube afin de lire la vidéo en flux continu. Ceci permettra à chacun de regarder le film à mesure qu’il est diffusé.

Table de montage

Table de montage numérique

Après 2 heures de montage (découper et assembler les rushes, placer des transitions, égaliser le son, ajouter une musique et un générique…), la petite balade vous est enfin racontée par ces quelques plans choisis.

 

 

 

 

Si cet article a retenu votre attention, vous pouvez le partager avec vos amis sur les réseaux sociaux à partir des boutons ci-dessous. Par avance merci.


4 réflexions au sujet de « MER AGITEE SUR LA CÔTE SAUVAGE »

  1. Joël

    Superbe….
    La mer sait être belle. Charles TRENET l’a déjà remarqué et célébrée. Elle est parfois dangereuse, et je trouve qu’il y a une part d’imprudence des parents de laisser les enfants courir si près du bord. Il y a parfois de grosses vagues innatendues qui surprennent.
    Merci pour ce beau reportage.

    Répondre
    1. Monique- Auteur de l’article

      Merci Joël et Marie Hélène. J’ai trouvé également qu’il était imprudent de laisser des gamins aussi près des vagues qui nous le savons bien sont très dangereuses à cet endroit de la côte. La toute petite fille que l’on voit courir a eu de l’eau dans ses bottes et a crié bien fort ! Les parents et autres personnes sont allés la récupérer et j’ai arrêté de filmer par réflexe… Bref, plus de peur que de mal !

      Répondre
  2. Denise

    Bravo Monique pour vos magnifiques photos. C’est incroyable la force des vagues. Je ne connais pas cette côte mais les côtes de Bretagne. On ne s’en lasse jamais. La mer n’est jamais deux jours de suite la même chose.
    J’ai beaucoup aimé la vidéo. Merci.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


2 + = huit

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>