Aux îles Canaries

 

Traversée tranquille vers les Canaries

Traversée tranquille vers les Canaries

 

Une petite traversée tranquille, et 2 jours après nous voilà aux Canaries, pas à l’île, La Palma, plus au nord que nous visions mais Ténériffe. Nous étions au près et nous nous sommes laissés porter par le vent. Les mouillages devant Santa cruz étant très rouleurs, nous allons à la marina. Santa Cruz est la ville la plus importante de Ténériffe et malheureusement, comme toutes les villes du bord de mer, bordée de buildings. La vie à l’intérieur de la marina est paisible, mais nous ne sommes épargnés ni par le bruit des ferries qui accostent nuit et jour et celui des camions qui passent à côté.

Santa Cruz et ses buildings

Santa Cruz de Ténériffe

Il faut s’éloigner de la côte pour trouver un peu de tranquillité. Des sentiers peu utilisés et sauvages sillonnent l’île et nous permettent d’affuter nos mollets, ça monte ou ça descend et en général assez raide, des vrais mollets de sherpas.

Une location de voiture nous amène près du sommet de l’île, le Teide, qui culmine à 3900 mètres de hauteur. C’est le plus haut sommet d’Espagne et il est parfois enneigé. Les paysages volcaniques sont grandioses, mais cet endroit est très touristique. Des cars emmènent les touristes venus des hôtels du bord de mer pour prendre le téléphérique qui les envoie à proximité du sommet. Il faut réserver la place et la queue à son entrée nous dissuade de le prendre, et nous préférons nous promener dans les sentiers aux alentours ou après quelques minutes de marche, on se retrouve enfin presque seuls.

Au détour de la route,

– Tiens, un joli point de vue, en plus on est seul

Et nous voilà à garer la voiture et partis prendre des photos pendant une petite minute. Cette minute a suffi à nos deux sacs à dos et tout ce qu’ils contenaient pour disparaitre avec des voleurs bien rôdés sans doute à ce genre d’exercice. Plaie d’argent n’est pas mortelle, mais les films et photos de la caméra ayant disparus avec, vous trouverez sans doute que notre article n’est pas très imagé.

 

Après 15 jours passés à Santa Cruz, nous reprenons la mer pour une île voisine, à 100 milles, Hierro. La traversée est assez mouvementée avec beaucoup de manoeuvres et de vent. Nous avons regardé la météo après coup (qui écoute trop la météo reste au bistrot). Après un démarrage au portant force 5 (la vie est belle), le vent a passé au près en mollissant dans le sud de Ténériffe, puis ça a brusquement passé au Nord en forcissant force 7 nécessitant 2 ris dans la grandvoile pendant plusieurs heures de début de nuit, puis en fin de nuit, mollissement à 6, quel plaisir au petit matin de retrouver après 33 ans le petit port de Hierro, qui a bien changé depuis mais a gardé son âme. Nous avons repris contact avec Séberro qui nous avait accueilli lors de notre premier séjour. Cette île sera l’objet de notre prochain article.

Bonsoir à tous, il fait chaud, il est 6 heures et je vais me baigner.

Si cet article a retenu votre attention, vous pouvez le partager avec vos amis sur les réseaux sociaux à partir des boutons ci-dessous. Par avance merci.


21 réflexions au sujet de « Aux îles Canaries »

  1. Raymond

    Bonjour à tous les deux,
    La première photo nous laisse imaginer que la descente vers les Canaries a été caractérisée par du grand calme ! En revanche Tenerife / Hierro, les conditions ont été plus musclées, mais apparemment c’était du près – bon plein, sur un bord, car comme le dit le dicton lorsque le vent est de face : « le près c’est 2 fois la distance, 3 fois le temps et 4 fois la rogne ! »
    À Tenerife, les paysages sont à couper le souffle ! Mais quel dommage toutes ces constructions des grands hôtels qui ont défiguré le littoral !
    Vivement la suite !

    Répondre
    1. christine

      Paulette,
      Cela me gène toujours d’appeler une personne de votre âge par son prénom. question d’éducation et d’un reste de mon métier… c’est la mode…
      Nous sommes des centaines à faire ce que nous faisons actuellement, et je pense que cela est dû à la facilité des techniques modernes ( internet, fichier météo etc…)
      c’est un autre voyage qu’il y a 3O ans, quand nous étions jeunes, mais à cette heure nous avons le temps et nous allons le prendre.
      Je me doutais que vous étiez, la maman de Monique aussi affectueusement gros bisous.
      chris.

      Répondre
  2. Momo

    Bonjour les parents,

    Nous sommes en plein déménagement nous n’avons pas encore récupérer le net, Noémie marche , promis on vous enverra des vidéos ou des photos , mais pour le moment c’est compliqué.

    Bisous a vous , attention les sacs a dos c’est dans le coffre et la voiture fermé.

    Répondre
    1. jean-michel

      Nous sommes toujours dans le petit port de Hierro qui nous est cher puisqu’il nous rappelle des souvenirs de 33 ans. Le port est plus abrité qu’auparavant avec 2 contre digues supplémentaireset aménagé de pontons, le grand luxe. Le paysage autour du petit bourg de hierro est désertique et couvert d’une maigre végétation de bosquets qui arrivent à survivre entre les restes coulées de laves et les cendres. Nous préparons le prochain article sur cette île, mais il nous reste encore des sites à découvrir.
      Kénavo
      JM et C

      Répondre
      1. alain

        salut à vous deux vous voila au canaries éric et christelle étaient du 1 au 8 novembre ils ont trouvé l ile superbe vous auriez pu vous y rencontrez comme on dis le monde est petit gros bisous marie et alain

        Répondre
        1. Jim

          Nous étions à l’île de Ténériffe, mais vu le nombre de touristes sur cette île ça aurai été vraiment étonnant de les rencontrer, la prochaine fois prévenez à l’avance. Ici tout va bien, il fait beau, Il a plu environ 1 heure cette nuit, mais c’est la seule qui est tombée sur le bateau depuis 15 jours. Christine bricole au bateau et je suis au bout du mole face à la mer car c’est la que se trouve la borne wifi
          Kénavo
          Bisous à toute la famille, sauf aux mecs car sa pique de trop
          Jm

          Répondre
  3. VLAOT'CHOZ

    Salut les retraités !
    Si vous êtes à Hierro, c’est que c’est votre dernière escale aux Canaries, non ? Alors la suite ? Cap Vert ou transat directe ? A moins que ce ne soit secret…. En tout cas, ça donne bien envie de repartir… surtout quand on se fait rincer copieusement en Bretagne ! Bises à vous 2 et bon vent !!!

    Répondre
    1. jm

      Salut à toute la famille
      Nous sommes à hierro mais nousavons l’intention de trainer un peu aux Canaries, demain nous devons aller à La Palma, si le vent est bon comme le dit Mr Grib que tu dois connaitre. En fait, c’est le vent qui nous a un peu poussé à Hierro, force 6 à 7 de Nord au sud de la Gomera. Le temps est parfois venteux, mais la température descend rarement au dessous de 20°.

      Répondre
  4. giquello

    bonjour à vous deux de ste hélène, tout va bien « mer calme » temps tristounet , mais il suffit de regarder les photos de votre périple pour rêver et voyager avec vous, c’est super,, nous attendons votre prochain « reportage » sommes avec vous en pensée, je vous embrasse, kénavo……………………..M.J

    Répondre
    1. jm

      Bonjour les djiqu
      Si on pouvait vous expédier du soleil et de la chaleur, ca serait avec plaisir, d’ailleurs il me gêne actuellement pour lire mon écran. L’eau est aussi à bonne température, mais pas encore assez chaude pour christine et je viens de finir d’installer le frigo, les punchs sont ainsi à bonne température.
      Merci de vos nouvelles
      C et JM

      Répondre
  5. Alain

    Salut à vous!
    Mais si, mais si! Depuis le début je vous suis tout au long de vos ébats nautiques tragi-comiques, mais aussi, comme tout un chacun, j’apprécie les paysages magnifiques qui jalonnent votre parcours. Merci pour ce dépaysement rafraîchissant. Vous dirais-je que je vous envie le soleil (ici, bruines et brouillards peuplent notre quotidien) mais pas le grand large! Brrr! Je préfère mon kayak et la sécurité des côtes et des rias de la baie de Quiberon! Si vous n’avez pas eu plus tôt de mes nouvelles, c’est tout simplement parce que, doué comme je suis dans le domaine informatique, j’omettais d’enregistrer mes commentaires. Jean-François m’a heureusement remis sur les bons rails…
    Bon vent donc et continuez de nous charmer avec vos aventures…
    Alain

    Répondre
    1. jm

      Salut Alain
      Contents de te lire, ici nous « crapahutons » dans les sentiers et usons nos forces dans les montées et les descentes pendant que toi tu t’uses les paumes sur le bois. La dernière marche qui sur le plan semblait facile nous a fait marcher de 11h à 6 heures avec de petites pauses pour nourrir les corps. Au début tout allait bien, légère montée de 800 à 1200 mètres avec des panoramas splendides, mis il a fallu descendre au niveau 0 dans un étroit sentier en lacets avec l’à pic en ligne de mire pendant 2 heures. Arrivés en bas, et bien il fallait remonter pour prendre le car à 18h30 et là ce fut un peu plus dur, j’avoue que dans les derniers mètres de montée, je commençais à bien fatiguer contrairement à Christine qui souffrait plutôt dans la descente.
      Kénavo
      JM et C

      Répondre
  6. Kathy & Franco (Caramor)

    Bonjour Christine et Jean-Michel

    Ca nous fait plaisir de vous avoir trouvé sur l’internet!

    Super photo de votre chat qui se réchauffe le ventre.

    Nous sommes à Pasito Blanco, Gran Canaria pour quelques jours encore (jusqu’à ce que le vent change) et ensuite nous irons à la Gomera.

    Nous espérons vous revoir au Brazil, qui sait!

    Bon voyage.

    Kathy & Franco

    Répondre
    1. jm

      Bonjour à tous les deux
      Nous sommes à la Restinga de Hierro, c’est un petit port bien tranquille. nous avons fait de belles ballades dans l’île et on se baigne comme tout le monde d’ailleurs dans le port. Nous pensons partir demain pour Tazacorte à la Palma dont on nous a dit le plus grand bien, après nous nous arrêterons à La Gomera, mais nous ne savons pas à quelle date. Il est fort probable que vous soyez déjà au cap vert quand on arrivera. Je garde le contact (mail)
      Peut être au Brésil
      JM et C

      Répondre
  7. Léone et michel mendon

    Bonjour à vous 2 ravis de vous suivre inutile de vous dire de profiter, enchantés de constater que tout se passe bien, on dansera mardi pour vous une ridée
    bises à vous 2

    Répondre
    1. jean-michel

      Il me semblait aussi que nos petits doigts s’agitaient au rythme d’une ridée mardi dernier, mais ici on fait surtout travailler nos mollets, car ça monte ou ça descend et c’est rarement plat, par contre c’est le printemps éternel, 20° le matin au port 24 à 25° l’après midi, il fait plus frais à mesure qu’on monte mais au pire pas moins de 15, 16°.
      Vous souhaitez le bonjour aux amis danseurs, au plaisir de vous lire
      JM et C

      Répondre
  8. marchandin jacqueline, françois

    Merci de ces photos elles nous apportent du soleil, bien absent actuellement.

    Joyeux noël à vous deux.

    Bises

    Répondre
  9. Armel Lestrehan

    Bonjour Camion vert,
    C’est bon, je sais désormais comment votre blog fonctionne.
    Bonne année et bonne navigation à vous.
    Armel et Claudette

    Répondre
    1. Jm

      Salut trouz er mor
      Ça ne t’as quand même pas pris 4 mois pour déchiffrer le fonctionnement du blog, ou alors l’opération demandée nécessitait une révision des tables d’addition et de soustraction, blague à part, on s’étonnait aussi d’avoir si peu de vos nouvelles. Maintenant que tu maitrise la bête nous espérons que ça va changer. Ici c’est toujours le printemps éternel, et l’eau est à point pour les baignades
      Kénavo
      Jm

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


9 + = quatorze

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>