Archives de l’auteur : Monique-

Chapelle Sainte-Barbe

Visite de la chapelle Sainte-Barbe

Elle est située à 1.5 km au nord de la commune de Le Faouët dans le Morbihan. Elle a été construite en 1489. Sa construction n’a duré que 25 ans. Son implantation est impressionnante. En effet, elle est bâtie en contrebas à flanc d’un énorme rocher et en surplomb de la rivière Ellé.

La chapelle Sainte-Barbe  à flanc de la falaise !

La chapelle Sainte-Barbe à flanc de la falaise !

D’ailleurs lorsque nous arrivons par le parking, nous ne la découvrons pas directement. Nous repérons en premier lieu la maison du gardien, complètement restaurée et transformée en taverne.

Maison du gardien transformée en taverne.

Maison du gardien transformée en taverne.

Puis nous apercevons un grand campanile avec sa cloche.

Campanile

Campanile

De nombreux visiteurs, voire des enfants font sonner cette cloche. La légende dit que lorsque la cloche sonne nous sommes alors sous la protection du Ciel ! De toute évidence, elle aurait le pouvoir céleste d’éloigner la foudre !

Vous pouvez faire sonner la cloche,

Vous pouvez faire sonner la cloche, mais attention au retour de balancier

En s’approchant, nous découvrons alors d’immenses escaliers de style Renaissance construits bien plus tard en 1700.

Escaliers de style Renaissance

Escaliers de style Renaissance

La chapelle d’une construction gothique flamboyant se dévoile en contrebas sous un bois de hêtres. Nous remarquons des contreforts structurant la chapelle lesquels sont embellis par d’immenses chimères.

Chimère

Chimère

Sur la droite à mi-chemin nous apercevons l’oratoire Saint-Michel posé sur un éperon rocheux et relié à l’escalier par une arche. Nous appréhendons alors un peu mieux cette remarquable édification étonnante par sa situation !

L'oratoire Saint-Michel

L’oratoire Saint-Michel

A l’intérieur d’immenses vitraux illustrant la légende de Sainte-Barbe protectrice du tonnerre et de la foudre.

Vitrail présentant L'Ascension et la Pentecôte

Chapelle Sainte-Barbe : Vitrail présentant L’Ascension et la Pentecôte

 

Chemin de randonnée

En descendant cet escalier, nous entendons la rivière Ellé qui se situe en contrebas de la chapelle. Nous pouvons y accéder par un chemin de randonnée en sous-bois. L’humidité du sol nous montre que certainement le bâtiment doit recevoir d’importante quantité d’eau lors des pluies.

Fontaine Sainte-Barbe

Fontaine Sainte-Barbe

En prenant ce chemin, nous découvrons alors à environ 400 m la fontaine Sainte-Barbe datant de 1708. Les jeunes filles venaient y jeter des épingles à cheveux. Si l’épingle tombait dans le bassin, le mariage se ferait dans l’année.

 

Fontaine Sainte-Barbe d'Henri Barnoin, Musée du Faouët

Les jeunes filles venant jeter des épingles à cheveux dans la fontaine Sainte-Barbe Tableau d’Henri Barnoin, Musée du Faouët

Petite histoire de l’édification de la chapelle Sainte-Barbe

Sainte-Barbe nait au 3ème siècle en Orient. Convertie au christianisme, son père la fait enfermer dans un donjon. Refusant d’abjurer sa foi, elle est torturée. Finalement, son père la décapite. Mais aussitôt après la décapitation, il  meurt, foudroyé par le ciel…

_DSC7978

Connaissez-vous la légende de la construction de la Chapelle Sainte-Barbe ?
Un jour de chasse, alors qu’un violent orage le surprend, le seigneur de Locmalo, Jean de Toulbodou prie et promet qu’il fera construire une chapelle dédiée à sainte Barbe si la foudre l’épargne… la construction de cette très jolie chapelle s’étalera de 1489 à 1515.

Visite en vidéo

Exvotos

De nombreux exvotos sont visibles dans la Chapelle de Sainte-Barbe.

une frégate de la royale

Une frégate de la royale est suspendue au milieu de la chapelle

Au coeur de la chapelle, vous serez certainement étonné comme je l’ai été, de voir cinq oeufs d’autruches accrochés autour de la statue de Sainte-Barbe

5 oeufs d'autruches

Surprenant ces 5 oeufs d’autruches accrochés autour de la statue de sainte Barbe

Pour en savoir un peu plus sur leur origine, je vous conseille de lire l’excellent article d’Ouest-France  : « Au Faouët, les drôles ex-votos de sainte Barbe « 

Incoming search terms:

  • cloche faouet

PURGATOIRE DES INNOCENTS

 Un purgatoire bien sombre !

 

Purgatoire des innocents

Purgatoire des innocents

Après « juste une ombre », je ne pensais pas lire à nouveau Karine Giebel mais le désir de savoir ce que cachait ce titre « purgatoire des innocents » a été plus fort que moi. Prise par le récit, j’ai plongé dans la lecture et en réalité, c’est l’ enfer que j’ai découvert.
Je savais que je ne refermerais pas ce livre tant que cette chère Karine n’aurait pas dévoilé la fin qu’elle réservait à ses personnages. … et vite ! car ce thriller éprouvant, est plus que noir foncé.
Ames sensibles abstenez-vous car ce livre est d’une violence à couper le souffle, il est diabolique, sadique et terrifiant.
Voici le résumé de la quatrième de couverture :
« Raphaël a passé des années en prison pour vols à main armée puis pour récidive. Pendant son absence, sa mère est morte de chagrin tandis que son jeune frère William prenait le même chemin que lui. Raphaël, à sa libération, entraîne celui-ci dans leur premier braquage en commun, une bijouterie de la place Vendôme, avec la complicité d’un jeune couple. L’affaire tourne mal, un policier et une passante sont tués, et William est grièvement blessé. Leur cavale devient pour Raphaël une véritable course contre la montre : il faut sauver son frère. Les quatre fuyards atterrissent à quelques heures de Paris, et trouvent le numéro d’une vétérinaire, Sandra, qu’ils prennent en otage chez elle, dans sa ferme isolée, et forcent à soigner William. Sa vie contre celle du braqueur. C’est dans cet état d’esprit que Sandra doit opérer dans son salon, sans trembler, elle qui n’est pas chirurgienne. Mais les jours passent et William n’est toujours pas en état de reprendre la route. Et lorsque le mari de Sandra prévient sa femme de son retour, tous attendent. Les uns de le prendre également en otage et Sandra d’être sauvée… ou peut-être autre chose… Car ce que Raphaël ignore, c’est qu’ils sont dans la demeure du diable. Ce que Raphaël ne sait pas, c’est qu’ils sont dans la maison d’un psychopathe de la pire espèce, qui vient de ramener, à l’arrière de son camion, deux adolescentes enlevées à la sortie de leur collège. De prédateurs, ils vont devenir des proies à la merci d’un monstre sans pitié… »

Incoming search terms:

  • purgatoires des innocents 4 eme de couverture

Triathlon à 66 ans !

Un triathlon pour fêter son anniversaire !

Daniel a eu 66 ans deux jours plus tôt ! Il s’est engagé au triathlon de Quiberon.
Nous sommes tous fascinés de le savoir toujours aussi motivé par la compétition tout en entretenant sa passion sportive en acceptant la loi des ans !

Triathlon de Quiberon

Voilà ! la première épreuve 1500 m de natation dans quelques minutes

Il peaufine sa stratégie avant le départ de l’épreuve avec 2 de ses amis-vétérans du Pékin-Londres de 2012 (Yann 52 ans et Michel 57)

Triathlon de Quiberon au départ

Les papys de Pékin Londres font de la résistance en ayant parié ce triathlon de Quiberon !

Pour commencer sur des bases saines 1500 m de natation, ensuite pour réchauffer les muscles un parcours de 40 km à vélo et enfin pour les nombreux effets bénéfiques sur la santé une course à pied de 10 km !

Le coup de feu est maintenant donné ! Tout le monde est encore en paquet… En première ligne, les meilleurs nageurs se dégagent rapidement du groupe.

Départ de la natation

« 800 » athlètes se lancent dans la mer !

Les premiers 50 mètres de crawl sont très virils ! Il n’est pas rare de recevoir des coups de pieds ou de violentes claques involontaires, lesquels sont déstabilisants au début du triathlon.
Son point faible est la natation et Daniel préfère éviter la bousculade en partant tranquillement en queue de peloton.

Départ

Le dernier à plonger, notre ami Daniel !

Plus qu'un tour !

Les compétiteurs sortent de l’eau pour se relancer dans un deuxième 750 m de nage

Allez Daniel !

Allez Daniel !

Vidéo du triathlon de Daniel :

Deuxième épreuve : 40 km à vélo !

Une délicate transition pour Daniel avec l'enchaînement Natation-Cyclisme

Une délicate transition pour Daniel avec l’enchaînement Natation-Cyclisme

Daniel au départ de l'épreuve à vélo

Daniel court vers la sortie, en tenant son vélo à la main.

Daniel à vélo

Premier tour : encore 20 km d’effort !

10 km de course à pied !

Daniel ne semble pas entamé par les deux précédentes épreuves. Il est toujours aussi performant et a su gérer le triple effort !

IMG_4316

Épilogue

Voilà, le triathlon est maintenant terminé… Toutes mes félicitations aux amis du Pékin-Londres

Les vétérans du Pékin-Londres

Bravo, aux vétérans du Pékin-Londres

Oui, nous vieillissons, mais de plus en plus de personnes ont la chance de demeurer longtemps en bonne santé !
Nous avons assisté en tant que spectateurs aux différentes épreuves des compétiteurs-vétérans. Nous sommes admiratifs pour deux raisons : la qualité sportive des compétiteurs et les relations humaines entre les athlètes-vétérans.

Le grand départ

« Dès que le vent tournera nous nous en allerons » (Renaud)

Un café à bord du Kan Er Mor en attendant que la marée permette la navigation sur la rivière d’Auray et c’est le départ vers l’Espagne.

Le port de st Goustan

Le port de st Goustan

Un bon café avant le départ

Un bon café avant le départ

Nous étions présents à l’appareillage du bateau pour le grand départ.

depart kan er mor

Départ Kan er Mor : le bateau au mouillage

depart kan er mor

Départ Kan er Mor : au revoir

depart kan er mor

Départ Kan er Mor : Christine et Jean Michel libèrent le corps-mort

depart kan er mor

Départ Kan er Mor : au loin le Kan er Mor sort de st Goustan

Après trois jours de mer, dans le golfe de Gascogne, le voilier mouille à Carinõ en Galice.

Christine et Jean-Michel attendent que les vents tournent Est pour se rendre à Ares (province de la Corogne), profitent du beau temps pour se promener et faire quelques photos que nous aurons le plaisir de visionner prochainement.

Vous n’étiez pas à l’appareillage, alors ci-dessous, une vidéo.

à l’eau

A l’eau, Kan er Mor (Chant de la mer)

Christine_et_jean_michel-2

Christine et Jean Michel ont le sourire !

« – Il est comme neuf… Nous sommes forcément très heureux et aussi impatients de le voir flotter. »
« – C’est toujours un moment important dans la vie d’un voilier : sa mise à l’eau…
« – De plus, c’est un nouveau départ !
 »

Kan er Mor avant sa mise à l'eau

Kan er Mor avant sa mise à l’eau

C’est parti ! Le voilier va retrouver son élément naturel…

Sur le chantier, les béquilles sont alors retirées. Sur sa remorque, Kan er Mor prend la direction de la cale de mise à l’eau.

Kan er Mor sur la remorque, le long de la cale de mise à l'eau

Kan er Mor sur la remorque, le long de la cale de mise à l’eau

La manoeuvre demande extrêmement de dextérité. Après quelques ajustements à la force du poignet, la remorque trouve sa position le long du quai ! Le bateau va pouvoir bientôt flotter dans ses lignes…

A la force du poignet, les ouvriers positionnent la remorque

C’est à la force du poignet que les ouvriers positionnent la remorque !

Cependant, un réglage au niveau de l’inverseur vient contrarier l’appareillage pour St Goustan où le Kan Er Mor sera amarré à son corps mort. Il est nécessaire de mouiller l’ancre pour avoir le temps de réparer. Après un temps que Christine trouve très très long, Jean-Michel relève la ligne de mouillage…

enfin au mouillage

enfin au mouillage

Il ne reste plus que quelques menus travaux, puis ce sera l’avitaillement en point final de la préparation. Jean-Michel et Christine seront alors prêts pour un nouveau départ…

A bientôt pour suivre la très grande balade du Kan Er Mor : direction le Brésil !

Ci-dessous la vidéo :