Après la tempête

Après la tempête, promenade sur la plage d’Etel

Tempête

 

Après la tempête : La mouette blessée de Jules Breton

La mouette blessée, Jules Breton ( 1878 )

L’orage s’amoncèle et pèse sur la dune
Dont le flanc sablonneux se dresse comme un mur.
Par instants, le soleil y darde un faisceau dur
De rayons plus blafards qu’un blême éclat de lune.

 Les éclairs redoublés tonnent dans l’ombre brune.
Le pêcheur lutte et cherche en vain un abri sûr.
Bondissant en fureur par l’océan obscur,
L’âpre rafale hurle et harcèle la hune.

 Les femmes, sur le port, dans le tourbillon noir,Gémissent, implorant une lueur d’espoir…
Et la tempête tord le haillon qui les couvre.

 Tout s’effondre, chaos, gouffre torrentiel !
Sur le croulant déluge, alors, voici que s’ouvre
En sa courbe irisée un splendide arc-en-ciel.

 

Jules Breton

 

 

Panoramique de plage de Quiberon au loin la pointe du Percho

Panoramique de plage de Quiberon, au loin la pointe du Percho

 

 Diaporama : Quiberon & Barre d’Etel

Veuillez cliquer sur une vignette pour ouvrir le diaporama. En haut et à droite, un bouton permet dans certains cas d’agrandir la photo

 

Si cet article a retenu votre attention, vous pouvez le partager avec vos amis sur les réseaux sociaux à partir des boutons ci-dessous. Par avance merci.


6 réflexions au sujet de « Après la tempête »

  1. Ping : Bloguer ou ne pas bloguer » Un Laser au Café

  2. Pastelle

    Magnifiques les photos du diaporama ! Déjà que là bas ça souffle en temps normal, je n’ose imaginer ce que ça devait être ! Mais j’aurais adoré y être quand même…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


9 − quatre =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>